20 janvier 2005

Lettre à Laurinette

Encore une fois de retour... J'ai reçu un mail de Laurinette (désolé, ne trouvant pas de liens sur ton blog vers ton email, j'ai supposé que tu voulais garder l'anonymat, donc pas de lien... Je corrigerai ça à ta demande)... Elle me demandait ce que je devenais...

J'ai répondu "pleins de projets en cours, c'est pour ça que je suis pas trop présent sur le blog"... Et bien, Laurinette, j'ai mentis... Enfin pas vraiment... J'étais sincère quand je l'ai dit, mais en réalité je me suis menti à moi même... Je rentre simplement dans ma période hivernale, et les mois de novembre à février sont particulièrement durs pour moi. Je me plonge dans une sorte d'apathie (merci le correcteur orthographique de Word) qui me grignote mes mois d'hivers.... Ces mois froids où j'ai mal au dos, aux genoux ... non je ne suis pas un vieux croûton !!!! Même à 10 ans j'ai toujours souffert du froid. Je suis un paradoxe: je suis un gars du nord qui ne supporte pas le froid... Je suis fait pour vivre au chaud, où mes cellules grises s'étirent au soleil, se bousculent sous l'effet de la chaleur !!!

Alors non Laurinette, je ne suis plus très actif sur ce blog... Mais je continue à le faire vivre juste ce qu'il faut... Il est dans un coin de ma tête, et parfois au boulot, j'ai comme une envie de décharger mon trop plein de pensées... Et puis je visualise l'effort d'ouvrir la fenêtre du navigateur sur ce micro poussif, rentrer le login, le mot de passe... Ouvrir une autre fenêtre, pour le cas ou le chef rentre sur le plateau, se concentrer sur ce qu'on écrit, être interrompu quinze fois par le téléphone, le collègue qui entre, l'autre qui pose une question.... Alors je me dis "plus tard"... Et de plus tard en plus tard, les semaines passent, puis les mois.... Et d'un coup un sursaut!!!

Non Laurette, je ne suis pas un fainéant... Toi qui a pris le temps de te présenter à moi, je te dois la vérité: je suis un fumiste de l'effort, un renégat du travail. Je voudrais un logiciel qui puisse prendre en dictée ce que je pense, sans effort. Je suis le partisan d'un bloc note mémoriel. J'ai toujours pensé que je perdais mon temps au travail, quel qu'il soit. Je ne comprend pas le dogme "le travail c'est la santé", mais j'adhère à "il faut savoir ménager sa peine".... Enfin du moins pendant l'hiver

En tout cas merci Laurinette de m'avoir permis d'être honnête avec moi-même... Enchanté d'avoir fait ta connaissance, et effectivement, en ce qui concerne ton métier "on dirait pas", comme tu le dis si bien :) (génial, on se fait déjà des "private jokes")

 

Posté par express à 00:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Lettre à Laurinette

    ben ça c'est du post! pas mécontente de t'avoir tiré de ton hibernation! :-p

    je crois qu'on est un peu tous dans le même cas, c'est de saison. Si tu rajoutes à ça que beaucoup ont pris la "bonne résolution" de ne plus écrire du tout dans leurs blogs... normal que j'aie pris peur! lol

    moi je m'assume comme grosse fainéante, en ce qui concerne mon job principal. C'en est au point où je pense me reconvertir dans l'écriture: ça ferait d'une pierre deux coups, je gagnerai ma vie peinarde chez moi (c'est-à-dire sans chef :-p), tout en ayant une justification rêvée pour écrire dans un blog... je crois que Virginie Despentes en a un par exemple Bon encore fautil réussir à gagner sa vie ainsi, je te l'accorde, et justement c'est pas gagné! lol

    euh sinon si tu veux faire un lien vers mon email moi pas d'accord et te faire procès en violation vie privée (les vieux réflexes! je plaisante bien sûr, moi toute gentille mimi, même si j'aimerais pas trop quand même ). Mes vers mes sites aucun problème, je peux même t'aider...

    http://www.poesie.canalblog.com
    http://www.laurinetisgreat.canalblog.com

    quand aux deux autres, à toi de les linker si tu veux mais sous mon autre pseudo... :-p

    Posté par Laurinette, 20 janvier 2005 à 10:41 | | Répondre
  • je m'en doutait

    Je me doutais un peu de ta réaction face au lien email... Comme quoi je suis un petit peu futé

    En ce qui concerne l'écriture, oui effectivement c'est un moyen de pouvoir s'affranchir de la hiéarchie... J'ai déjà essayé de vivre d'une activité artistique, mais bon, c'était pas franchement mon truc. Trop stressant de pas savoir de quoi on va vivre à la fin du mois, courir après des acheteurs, essayer de faire des manifestations, etc etc..... J'ai pas tenu 3 mois à vrais dire!

    Mais bon, l'écriture est un processus plus lent, qui laisse aussi pas mal de temps à soi !

    Aurais-je l'honneur d'être un de tes premiers lecteurs ?

    Posté par express, 20 janvier 2005 à 11:51 | | Répondre
  • mais tu l'es déjà express!

    Posté par laurinette, 02 février 2005 à 15:06 | | Répondre
Nouveau commentaire